Faire une mesure

Pourquoi faire une mesure?

La radioactivité est présente partout sur la planète, formant ainsi un bruit de fond radiologique ambiant constitué principalement de radionucléides naturellement présent dans les sols ou dans les matériaux qui nous entourent et de rayonnements d'origine cosmique, mais également des radionucléides produits par une activité humaine, par exemple lors des essais nucléaires dans les années 1960 ou d'accidents passés (Tchernobyl, Fukushima...). Pour un citoyen, comprendre le phénomène de radioactivité en réalisant des mesures de celle-ci dans son environnement permet de mieux appréhender ce phénomène et les niveaux d'exposition associés, de se faire sa propre opinion et le cas échéant, d'en tirer des enseignements dans son quotidien.

Une des leçons tirées de l'accident de Fukushima Dai-ichi est que le manque de connaissance et de compréhension des évènements et de leurs conséquences dans une situation de crise  est extrêmement stressant pour les personnes directement concernées mais aussi pour les témoins à distance. Ainsi, les citoyens qui recueillent les données caractérisant les lieux, aussi bien ceux touchés que non touchés, et qui les partagent, contribuent à informer utilement la population pour faire face à de telles situations.

Dans le cadre de l'enseignement, certaines universités et certains lycées considèrent que de disposer de dosimètres simples d'utilisation constituent un outil pédagogique particulièrement intéressant pour certaines formations. En effet, l'étudiant étant acteur dans l'utilisation de dosimètres ainsi que dans l'acquisiton des données, il est particulièrement sensibilisé à la signification et la pertinence des résultats obtenus. De façon générale, la connaissance du contexte et des limites d'utilisation des dosimètres permet d'avoir un avis plus critique et pertinent sur des mesures, contribuant ainsi à former des "citoyens éclairés", d'autant plus aptes à appréhender les enjeux associés.

Cette dimension pédagogique a été prise en compte dès le début dans le cadre du projet OpenRadiation. D'une part au niveau de l'application dosimétrique, en offrant une version "kit" du dosimètre à monter soi-même et une application sur smartphone la plus didactique possible (indicateur de fiabilité de la mesure, possibilité d'entrer des paramètres environnementaux....) et d'autre part, au niveau du site en fournissant des fonctionnalités permettant par exemple des échanges et discussions autour de mesures singulières et des conseils sur les bonnes pratiques pour réaliser des mesures.